mardi 27 mai 2014

Joue-la comme Beckham





Histoire :

 Dans une banlieue de Londres, une jeune Indienne, Jess Bhamra, rêve de football et de son idole David Beckham.
Elle joue dès qu’elle peut avec son ami Tony et ses copains, au désespoir de ses parents qui aimeraient la voir finir ses études et surtout de sa mère qui voudrait qu’elle se prépare à épouser, comme sa soeur Pinky, un garçon de la communauté Sikh, dans le respect des traditions de leur pays d'origine.
 Repérée par Jules, une jeune Anglaise, elle devient membre de son équipe de foot féminin, c'est le début d'une belle amitié et d'une grande aventure.

Bien que la mère de Jules n’apprécie aucunement ce sport beaucoup trop masculin à ses yeux, sa fille est autorisée à jouer tandis que Jess est interdite de foot, après avoir été prise sur le fait par sa mère.
Pour la jeune fille, c’est une double vie qui commence, tiraillée entre deux mondes qu’elle aime et qu’elle voudrait concilier
Elle joue en cachette mais les mensonges censés couvrir un déplacement en Allemagne sont percés à jour par son père.
Jess va peu à peu apprendre les règles d’un jeu beaucoup plus complexe : la vie. Il ne suffit plus de frapper le ballon, il faut aussi du courage, un peu de chance et surtout beaucoup de cœur…

Attirées toutes les deux par Joe, l’entraîneur, Jess et Jules se disputent quand cette dernière surprend Jess embrasser Joe.
Pour respecter le désir de sa famille et les principes de la communauté Sikh, Jess se résigne à rater un match de sélection décisif qui se déroule le jour du mariage de Pinky.
La médiation de Joe n’y fait rien, jusqu’à ce que son père cède pendant la fête grâce à l’intervention de Tony.
 Jess et Jules triomphent sur le terrain et sont recrutées par un sélectionneur américain…

Avis sur le film :

Nous avons trouvé intéressant que le film raconte l’histoire de filles qui jouent au foot.
Ce sport n’est pas fait que pour les garçons
Nous avons trouvé intéressant que le père de Jess change d’opinion et accepte de la laisser partir.
Ce qui était bien aussi, c’est à la fin du film, la danse et la musique indiennes, c’était rythmé et amusant de les voir danser.


video




1 commentaire: